lundi 18 septembre 2017

Le sang des Alfes Volume 1 Obéron – M.L. Laumarion

« Quand on commande, on doit se préparer à l'idée de s'éloigner de nos hommes. »


Auteur : M.L. Laumarion
Éditions : Edilivre-Aparis
Date : 2017
Genre : Fantasy
384 pages


Après un cataclysme dévastateur, la Draconnie est en proie à la révolte et au chaos. Alors que le Baron peine à mettre de l'ordre sus ses terres, trois mystérieux rescapés vont tenter de survivre et de comprendre leur destin...


Mon Avis

Après une très longue panne de lecture, je ne savais plus dans quoi me lancer. Puis on me propose de lire ce roman. Le pitch ? Très intéressant. La couverture ? Elle attire immédiatement l’œil de par ses couleurs et ses trois personnages centraux qui dégagent tant de puissance. Mickael Minarro a fait un travail remarquable sur cette couverture qui donne à la perfection tant d'éclat à ce roman. Alors allons-y et on verra ce qui se passe…

Dès les premières lignes - Oui, chose assez rare surtout dans ce genre qui, la plupart du temps, met quand même pas mal de temps à installer une ambiance – donc, dès les premières lignes j'ai été happé par le récit. Un premier chapitre qui pose toutes les bases de ce monde, du style de vie de ses personnages, de son rythme soutenu, une chevauché effrénée par un beau jour de fête … bref, un début qui m'a immédiatement conquise.

L'écriture est fluide, facile et très cinématographique. Les pages filent à grande vitesse. Le récit également. Nous faisons la connaissance des trois héros principaux par une alternance de chapitres et de points de vue. Ezéril, Jorn et Kahal, trois jeunes hommes aux vies littéralement différentes et qui pourtant vont partager un énorme point commun qui va faire chavirer leur vie.

Un roman qui n'épargne rien ni personne et surtout pas ces trois-là. C'est une ambiance assez sombre, aux combats palpitants qui m'ont plus d'une fois donnés à trembler. L'action est omniprésente et s'enchaîne dans une logique implacable sans jamais aller dans l'exagération ou le flou visuel. Tout est décrit à la perfection : personnages, sentiments, lieux, combats etc.

Vous l'aurez compris, il s'agit de mon coup de cœur de cette rentrée 2017. Un roman qui a un très grand avenir. Pour ma part, j'attends avec impatience le tome 2 car soit dit en passant : le dernier chapitre m'a laissé bouche bée !


A suivre ! <3

lundi 31 juillet 2017

Le secret de l'inventeur, Rébellion – Andrea Cremer

« Ils étaient loin d'être des amis - ou même des alliés -, mais leur rivalité des débuts s'était muée en une sorte de joute jouissive. »



Auteur : Andrea Cremer
Éditions : Lumen
Date : 2015
Genre : steampunk
414 pages

Imaginez un monde où l'Empire britannique aurait écrasé la rébellion qui a donné naissance aux États-Unis d'Amérique... Dans ce XIXe siècle alternatif, Charlotte, seize ans, vit loin de ses parents, descendants des révolutionnaires américains, qui continuent la lutte contre les sous-marins et les machines volantes de Britannia. Entourée d'autres fils et filles de la rébellion, elle habite dans un réseau de grottes souterraines non loin de la ville flottante de New York, où les artisans de la Ruche et les ouvriers de la Grande Fonderie côtoient l'aristocratie des vainqueurs. Un matin, elle croise dans la forêt un garçon amnésique, poursuivi par les machines de l'Empire, et lui sauve la vie. Mais quand elle le ramène dans les Catacombes, où elle attend comme tout le petit groupe d'amis qui l'entoure de rejoindre la lutte quand elle atteindra sa majorité, l'équilibre de son existence est bouleversé : parmi ses compagnons, tous ne sont pas ce qu'ils prétendent être, et l'existence de ce mystérieux garçon fait peser sur la rébellion une terrible menace…

Mon Avis

Quel bonheur d'avoir lu ce livre ! Les Éditions Lumen m'ont encore une fois prouvé que leur catalogue regorge de pépites. Un vrai régal. Et quelle magnifique couverture…

L'auteur nous propose une histoire qui prend place en 1816, dans un passé alternatif : la Guerre d'Indépendance a été gagné par les Anglais. J'ai trouvé cela vraiment passionnant de pouvoir imaginer que l'Histoire aurait été différente tout en y intégrant un fond de Steampunk. Le rythme est fort, précis et l'auteur nous plonge dans son univers avec une facilité remarquable. Ses personnages sont attachants et plus divers les uns que les autres et surtout ils sont imparfaits : leurs émotions sont fortes, ils font des erreurs et sont en perpétuelle évolution.

Après avoir fermé ce roman, je suis restée quelques minutes à me remémorer tout ce que j'y ai découvert. C'est une histoire atypique que j'ai hâte de retrouver au plus vite. Embarquez dans la Libellule, vous ne serez pas déçus !

Monstres d'aciers, magie, espions.

dimanche 23 juillet 2017

CONCOURS !

Concours ouvert jusqu'au 2 septembre 2017

Bonjour à tous ! Aujourd'hui, pour vous remercier de vos suivis, vos commentaires et surtout votre soutien, je vous propose le premier concours lancé par Message In The Bottle.

Comme vous le savez mon genre de prédilection étant la SFF, j'ai décidé de vous faire gagner  1 exemplaire:

Résultat de recherche d'images pour "les épées de glace tome 1"


Un des meilleurs romans du genre de l'année 2012 réédité par Milady en 2017 et qui ne cesse de connaître un grand succès auprès des lecteurs. C'est justement sa réédition chez Milady que je vous propose de remporter.

Pour cela !

1. Il vous suffit d'être abonné au blog et/ou Facebook et/ou Twitter.



2. Laissez-moi un commentaire sur une de ces pages avec la mention « Je participe ».

3. Plus vous serez abonné à des pages, plus vous aurez partagé ce concours et plus vos chances de gagner seront multipliées.


Bonne chance à tous ;)



samedi 22 juillet 2017

Uglies – Scott Westerfeld

«La nature n’avait pas besoin d’une opération pour être belle. Elle l’était, tout simplement. »


Auteur : Scott Westerfeld
Éditions : Pocket Jeunesse
Date : 2007
Genre : Dystopie
434 pages


Dans le monde de l'extrême beauté, les gens normaux sont en danger.
Tally aura bientôt 16 ans. Comme toutes les filles de son âge, elle s'apprête à subir l'Opération et à intégrer la caste des Pretties. Dans ce futur paradis, Tally n'aura plus qu'une préoccupation, s'amuser…
Mais la veille de son anniversaire, Tally découvre le monde des rebelles. Là-bas, elle apprend que la beauté parfaite et le bonheur absolu cachent plus qu'un secret d'État : une manipulation.
Que va-t-elle choisir ? Devenir rebelle et rester laide à vie, ou succomber à la perfection ?


Mon Avis

La série de Scott Westerfeld me tente depuis de nombreuses années mais je n'avais pas encore eu l'occasion de découvrir ses livres.

Je trouve cette idée d'un monde où la beauté serait nécessaire, à la porter de tous après une opération et essentielle aux personnes, extrêmement intéressant. Nous vivons dans un mode sociétal qui nous impose déjà des normes de beautés. Aujourd'hui le paraître est vital, surtout pour nos adolescents qui s'identifient à ce que les médias décident d'être « la beauté parfaite » et toutes les dérives que cela entraîne.

C'est un monde qui a évolué sur la pente que nous vivons actuellement. C'est une critique de la société qui m'a enchanté. L'être humain a un visage qui devient « jetable » et se transforme en ce qu'il croit être nécessaire à sa vie et correspondre aux canons de beauté idéaux.
Tally nous entraîne dans son monde qu'elle trouve parfaitement normal et elle a hâte de subir sa grande opération. Mais il n'y aurait aucun intérêt à l'histoire, si notre héroïne ne découvrait pas un groupe de rebelles qui lui fera ouvrir les yeux et réfléchir…


Un premier tome excellent !

dimanche 16 juillet 2017

Faërie – Raymond E. Feist

« Ils étaient terrifiés, car entendre le bruit de son rire signifiait entendre la folie. »


Auteur : Raymond E. Feist
Éditions : Bragelonne
Date : 2007
Genre : Fantastique, féerie
456 pages


La maison du vieux Kessler était perdue dans les bois…
Une ferme splendide et pleine de recoins, où Phil et Gloria pensaient trouver le calme, loin de la ville et de l'agitation. Mais ce que trouvent leurs trois enfants est bien différent : d'étranges histoires de clairières hantées, de lueurs qui dansent dans la forêt et de trésors enfouis…
Tout un monde secret, enchanté par l'ancienne magie celtique et habité par de mystérieuses présences. S'agit-il des fées et du vieux peuple des légendes? Ou d'êtres plus dangereux, animés de désirs inquiétants ?…
Bientôt, ce qui avait la couleur du rêve se change en un terrifiant cauchemar. Des puissances oubliées se sont réveillées et convoitent les enfants. Pire encore: leurs âmes.


Mon Avis

Chers lecteurs, si vous aimez l'univers des fées et surtout lire des romans vous montrant le vrai visage du Petit Peuple, alors ce livre est fait pour vous.

Quand on commence ce livre, l'atmosphère de cette histoire est immédiatement posée : c'est sombre, inquiétant, quelque peu effrayant et votre curiosité est piquée dès les premières lignes.

La plume de l'auteur est incontestablement sombre et glauque. Il va faire subir à ses personnages des situations parfaitement ignobles mais loin de nous rebuter, on a envie de lire la suite, de voir ce qui va leur arriver, comment va se terminer cette aventure.

Les fées sont représentées comme des êtres inaccessibles, aux pensées et aux mœurs complexe, qui se jouent des humains. Toutes les plus grandes légendes des faés sont exploitées et réunies dans cet incroyable ouvrage.

Un livre hors du commun, impossible à lâcher même quand certaines scènes vont vous faire trembler. Une plume diabolique et rythmique qui transporte son lecteur au coeur d'une forêt sombre à la rencontre d'êtres sans âges…


Sensuel, sombre et parfait.

jeudi 13 juillet 2017

Beautiful Bastard – Christina Lauren

« Mon père disait aussi : "Tu t'apercevras vite que quand on regarde quelqu'un, on n'en voit que la moitié." »


Auteur : Christina Hobbs et Lauren Billing
Éditions : Hugo Romance
Date : 2013
Genre : New Romance
400 pages


Un salaud magnifique. Bennett retourne à Chicago après avoir séjourné en France pour travailler au sein de l'entreprise familiale. Rien ne laissait supposer que son assistante chargée de l’aider à distance lorsqu’il était à l’étranger, puisse se révéler être, cette sublime créature – dotée d’une innocence toute provocatrice et absolument exaspérante – avec laquelle il allait désormais devoir travailler chaque jour. Malgré sa réputation, il n’est pas du genre à entretenir une aventure sur son lieu de travail. Mais Chloé est si séduisante qu’il envisage de faire une entorse à la règle – pour ne pas dire, la faire complètement voler en éclats – si c’est le seul moyen pour lui, de la conquérir, de se l’approprier, de la posséder. 


Mon Avis

Ce roman a été une vraie surprise : je ne m'attendais pas à aimer cette lecture. Et pourtant, je l'ai dévoré du début à la fin.

La force de ce roman érotique (car oui il y a de sacrées scènes de cul à l'intérieur ^^) - sa force donc, ce sont ses personnages. Tout d’abord Chloé cette jeune femme pleine de vie, professionnelle, drôle et qui n'envisage pas une seule seconde que son patron puisse s'intéresser à elle, une fille quelconque. Et bien sûr ce fameux patron, Bennett. Un patron tyrannique, colérique au point que l'on se demande ce qu'il peut bien avoir contre Chloé. Peut-être de la frustration justement ! Quel beau bâtard (le livre porte parfaitement son titre).

L'écriture rend cette histoire addictive et si facile à lire. Les scènes m'ont énormément plus. Le sexe au bureau, un des fantasmes les plus courants, était intéressant, pour ne pas dire complètement excitant !

C'est coquin, cocasse, drôle, sensuel, perverse aussi. Bref, un bon livre que les amateurs d'érotisme ne pourront qu'apprécier. Et pour ma part, même si ce n'est pas mon genre de prédilection, cette lecture a été un excellent moment et je suis très curieuse de découvrir les autres romans de ces deux auteures.


Quand bureau et sexe se rencontrent.

mardi 11 juillet 2017

Before I Fall – Lauren Oliver

« Le passé que l'on s'efforce d'oublier est le pire des secrets »


Auteur : Lauren Oliver
Éditions : Hachette
Date : 2010
Genre : Contemporain, fiction
450 pages


Samantha Kingstone a tout pour elle: le petit copain le plus craquant du monde, trois meilleures amies géniales, et une côte de popularité illimitée. 
Ce vendredi de février aurait dû être un jour comme les autres. Un jour parfait dans une vie de rêve. Mais ce vendredi de février est le dernier pour Sam. Pourtant elle va obtenir une deuxième chance. Ou plutôt sept chances. Sept jours pour démêler le mystère entourant sa mort. Sept occasions de découvrir la vraie valeur de tout ce qui l’entoure.
Ce vendredi est le dernier jour de la vie de Sam. Ou le premier?


Mon Avis

Je ressors de cette lecture bouleversée. Je pensais sincèrement me plonger dans un livre sans grand intérêt, un livre passe-temps… Quelle claque !

Samantha nous parle de son vendredi de la Saint Valentin, qui démarre somme-toute de façon vraiment banale. C'est une jeune fille populaire, aimée, idéalisée. Sa vie de lycéenne est pleine de sorties, d'amies, de petits-amis et d'alcool. On l'aime et on la déteste car elle prend de haut beaucoup de ses camarades.

Puis survient, l'accident. Et ce fameux vendredi va se répéter sept fois de façon différente. Samantha apprend alors beaucoup sur elle-même, ses amis, ses choix, sa vie, sa famille etc. C'est une véritable remise en question. Elle va apprendre à voir différemment tout ce en quoi elle croyait et cela va la faire grandir, mûrir et la rendre tellement attachante. L'émotion est intense et de plus en plus forte au fil des pages que l'on ne peut arrêter de tourner pour découvrir le fin mot de cette histoire.

Une fin bouleversante qui me laisse encore le cœur en larmes. Sept jours absolument haletants et des personnages inoubliables… Je vais vite regarder l'adaptation cinématographique car je ne veux en sortir pour le moment…


Émue...

mardi 4 juillet 2017

Percy Jackson, T.1 Le Voleur de foudre – Rick Riordan

« Je t'ai apporté un destin de héros, et un destin de héros n'est jamais heureux. Il n'est jamais rien d'autre que tragique. »


Auteur : Rick Riordan

Éditions : Albin Michel
Date : 2013
Genre : Fantastique mythologique
440 pages


Attaqué par sa prof de maths qui est en fait un monstre mythologique, injustement renvoyé de son collège et poursuivi par un minotaure enragé, Percy Jackson se retrouve en plus accusé d'avoir dérobé l'éclair de Zeus! Pour rester en vie, s'innocenter et découvrir l'identité du dieu qui l'a engendré, il devra accomplir sa quête au prix de mille dangers.


Mon Avis

J'ai testé ce premier tome jeunesse à la suite du visionnage du film qui m'avait moyennement plu. Et je ne regrette pas de mettre enfin lancé dans cette aventure.

Quel plaisir de lire un roman se basant sur la mythologie grecque. Mythologie que j'adore ! Les péripéties que rencontre Percy sont fantastiques. Dans chaque chapitre une nouvelle épreuve va tester le courage et l'intelligence de ce jeune héro. Nous rencontrons Meduse, Arès, Zeus etc. Percy Jackson est le digne descendant des héros grecs et il est très attachant.

L'écriture est très attractive ! Elle est fluide, facile et pleine d'humour. Certains personnages sont tellement dans la caricature de leurs attributs que cela ajoute une dimension burlesque au récit. Arès par exemple en est l'exemple type.

Alors, oui ce n'est pas de la grande littérature mais c'est un roman qui a le mérite d'être parfait. Aventure, amitié, humour, tout est là. Et en plus, pour ceux qui ne connaîtraient pas beaucoup la mythologie grecque, ce livre nous apprends beaucoup de choses.


Coup de <3

vendredi 30 juin 2017

Le Joyau, tome 2 La Rose Blanche – Amy Ewing

« Mais il ne faut pas se fier uniquement aux apparences ; derrière cette misère de surface, il y a des cœurs qui battent, et ceci ans chaque cercle.
A part peut-être dans le joyau. »


Auteur : Amy Ewing
Éditions : Robert Laffont
Date : 2015
Genre : Fantastique, dystopie
414 pages


Après que la Duchesse du Lac l’a surprise avec Ash, le compagnon loué pour sa nièce, Violet n’a plus le choix : elle doit s’évader du Joyau sous peine d’être exécutée. Accompagnée de sa meilleure amie, Raven, et d’Ash, Violet laisse donc derrière elle cette vie de servitude. Mais personne n’a dit que sortir du Joyau serait une partie de plaisir : à mesure qu’ils traversent les anneaux de la Cité solitaire, les régimentaires les traquent sans pitié, et ce n’est que de justesse qu’ils atteignent le lieu sûr qu’on leur avait promis. Cependant, la rébellion gronde et Violet s’y retrouve malgré elle en plein cœur. Au côté d’un nouvel allié, Violet va découvrir que ses Augures sont largement plus puissants qu’elle ne l’avait imaginé. Mais aura-t-elle pour autant la force de se dresser contre le Joyau et contre tout ce qu’elle a toujours connu ?

Mon Avis

Le tome 1 avait été pour moi un très gros coup de cœur. J'espérai énormément de ce second tome. Amy Ewing m'a comblé au-delà de mes espérances. L'auteure m'a complètement bluffé avec ce tome 2. Je ne m’attendais pas à ce que l'histoire prenne cette direction.

J'ai adoré du début à la fin. Amy Ewing reprend son histoire exactement là où l'on s'était arrêté dans le premier tome et nous offre une rétrospection pour se remémorer tout ce qui s'était passé avant.

On en apprend beaucoup plus sur la rébellion et sur les pouvoirs des mères porteuses. Les personnages prennent chacun un peu plus de place autour de Violette et vont chacun à leur façon jouer un rôle crucial. Le rythme est beaucoup plus soutenu, il se passe énormément de choses. Les pages s’enchaînent avec plaisir et facilité.

Un second tome beaucoup plus basé sur le fantastique et sur ce qui se passe en dehors du Joyau. Une plume enchanteresse qui retransmet avec simplicité les décors, les sentiments et l'intrigue. Un monde parfait d' A à Z.


Addictif, un coup de <3

mercredi 28 juin 2017

Keleana, T.1 L'assassineuse – Sarah J. Maas

« Je m'appelle Keleana Sardothien, chuchota-t-elle, mais peu importe que mon nom soit Keleana, Lilian ou Salope: Quel que soit celui que tu me donneras, je te battrai toujours. »


Auteur : Sarah J. Maas
Éditions : 2013
Date : La Martinière
Genre : Fantasy
512 pages


Le royaume d’Adarlan, d’où toute magie a été bannie, est gouverné d’une main ferme par un roi tyrannique. Keleana, membre de la secte des Assassins et opposée au pouvoir du roi, est emprisonnée dans les mines de sel d’Endovier depuis plus d’un an. Pour gagner sa liberté, Keleana doit représenter le prince Dorian dans un tournoi à mort dont l’unique survivant devra servir le roi pendant 4 ans. Mais les concurrents, l’un après l’autre, sont éliminés de façon mystérieuse et Keleana sent son tour venir. Manifestement, d’obscures forces magiques ressurgissent dans l’ombre de la cité et la jeune Assassineuse va devoir leur faire face… Heureusement, elle pourra compter sur l’aide de deux hommes : son entraîneur, le beau capitaine Chaol, et le prince Dorian en personne.

Mon Avis

Après avoir lu Un Palais d'épines et de roses qui fut un immense coup de cœur, j'étais très curieuse de lire un autre roman de l'auteur. J'avais donc beaucoup d'attente de ce livre et je n'ai absolument pas été déçue !

Nous faisons la connaissance de Keleana, la plus célèbre assasineuse. C'est une femme d'une force incroyable. Elle a un caractère fort, elle est intelligente et surtout c'est une guerrière hors pair. Je l'ai tout simplement adoré et son évolution dans ce premier tome est captivante.

L'histoire est pleine d'actions, d'enquêtes, d'épreuves et de magie. L'écriture est addictive. Elle vous emporte, elle vous transmet, elle vous émeut… Sarah J. Maas est la plus belle plume de mon année 2017. Son histoire est palpitante.

Un récit prenant du début à la fin. Des personnages d'une finesse merveilleuse. Une plume définitivement parfaite. J'ai hâte de me procurer la suite des aventures de Keleana, une des plus grandes héroïnes de romans à mes yeux.

Un gros coup de <3

dimanche 25 juin 2017

Au pays des vivants – Nicci French

« On croit qu'on ne pourra pas en supporter davantage, et pourtant on peut.
Il y a toujours plus de ressources en soi qu'on ne l'imagine. Des profondeurs ignorées recèlent des capacités de résistance dont on n'a pas idée. »


Auteur : Nicci French
Éditions : Pocket
Date : 2010
Genre : Thriller
480 pages


Kidnappée, ligotée, à peine maintenue en vie par un mystérieux tortionnaire... quand Abbie Devereaux reprend connaissance, seule, dans le noir, une seule idée s'impose à elle: s'échapper. Avec un courage hors du commun, elle parvient à s'enfuir et à mettre fin à cette terrifiante expérience. Du moins le croit-elle, car le cauchemar ne fait que commencer...
Abbie a en effet perdu tout souvenir des jours précédant son agression, et la police comme les médecins concluent à l'affabulation d'une jeune femme dépressive. 


Mon Avis

Nous suivons dans ce roman Abbie, une jeune femme qui fut kidnappée et qui réussit à s'échapper. L'histoire ne prendra son réel envol qu'au moment où Abbie parlera avec la police et les médecins qui vont la considérer comme dépressive et fabulatrice.

J'ai bien aimé cette histoire mais le gros MAIS, ce sont les longueurs de ce livre. Longueurs qui ne sont pas une « erreur » de l'auteure puisque Nicci French offre à travers celles-ci toute une dimension psychologique profonde à son personnage qui parvient à nous transmettre ses sentiments d'angoisse, de doute, de peur etc. Il s'agit donc là d'un problème personnel.

Malgré tout ce récit est très bien ficelé, la tension est extrême. Le personnage a une psychologie bien travaillée ce qui fait la richesse de ce livre même si ce n'était pas ce que j'attendais.


Mitigée. 

mardi 20 juin 2017

Fedeylins, T.4 L'Ombre des Pères – Nadia Coste


« La sensation d'être sur le bon chemin monta en moi. Contrairement aux autres fedeylins, le l'avais choisi, ce chemin. J'y avais posé le pied quand je l'avais décidé. »




Auteur : Nadia Coste
Éditions : Gründ
Date : 2012
Genre : imaginaire
400 pages


Cahyl touche au but. Il lui reste à traverser le désert, éviter tous ses pièges et ses dangers, survivre à la faim, à la soif. Il lui reste à accomplir l’ascension du Rajmalaya, la montagne sacrée des fedeylins jusqu’à la brèche qui lui permettra de rejoindre le peuple fondateur. Il lui reste à comprendre ce qu’il va découvrir pendant son initiation. Il lui reste à revenir sur les rives du Monde pour convaincre les Fedeylins de partager avec lui le grand secret de l’amour ardent.


Mon Avis

Je suis tellement heureuse d'avoir lu le tome final de cette saga que j'ai adoré. Un véritable coup de cœur du premier au dernier livre. Je ne suis pas prête d'oublier cet univers incroyable que nous a offert Nadia Coste.

J'ai ressenti toujours autant d'émotions avec L'Ombre des Pères. Cahyl arrive à la fin de son voyage et nous offre encore une fois, une aventure palpitante pleine de tendresse, de peur et d'espoir. Et que dire de Sperare, son compagnon de route, ce petit moustique fidèle et sincère. Un gros coup de cœur pour ce personnage qui m'a ému aux larmes.

Je ne peux que conseiller et recommander chaudement Fedeylins. La plume, l'histoire, les personnages, bref TOUT est parfait du début à la fin. On a envie de rester plonger dans ce monde minuscule auprès de Cahyl, Sperare et Gnark.


Coup de <3

lundi 19 juin 2017

Calendar Girl Juin – Audrey Carlan

« Cela me résume plutôt bien, finalement, touche-à-tout, médiocre pour beaucoup de choses, talentueuse en rien du tout. »


Auteur : Audrey Carlan
Éditions : Hugo Romance
Date : 2017
Genre : Romance érotique
160 pages

Voilà Mia dans la capitale, Washington, DC. Elle n’est pas très enthousiaste sur sa mission du mois, puisqu’elle doit jouer la compagne de Warren Shipley, un homme âgé et surtout l’un des plus riches businessmans des États-Unis. Elle doit lui servir de faire valoir vis-à-vis des hommes d’affaires qu’il veut approcher. Mais elle va vite changer d’avis lorsqu’elle est accueillie par Aaron Shipley le fils de Warren.
Aaron est non seulement irrésistible physiquement, raffiné, mais aussi le plus jeune sénateur des États-Unis. À trente-cinq ans, il est riche comme Crésus, célibataire, et fait les couvertures de tous les magazines du pays.
Mia, qui pensait que la politique était un monde ennuyeux, va s’apercevoir qu’il n’y a rien de plus excitant que la démocratie. Et, pourtant, il va lui falloir beaucoup de force et de courage pour surmonter de bien tristes événements. Heureusement, elle sera bien entourée…


Mon Avis

Quelle déception ce mois de juin… Je suis vraiment navrée mais je ne peux donner de ce tome aucun avis positif.

ATTENTION SPOILEUR !!

Tout d'abord, Mia m'a énormément choqué. Dans ce tome elle va subir une agression sexuelle et … ne va pas du tout réagir ! Elle va simplement trouver une excuse à l'homme coupable.

Je pensais qu'étant dans le milieu de la politique, on allait suivre une histoire très intéressante et pourquoi pas de complot ou de machination. Rien de tout cela. Qu'est-ce qui se passe ? Mia aide un politicien à se faire des associés en discutant avec la femme-objet complètement idiote d'un riche investisseur. Insipide.

Et pour finir on retrouve le même schéma dans l'histoire que les tomes 3, 4 et un peu le 5. Elle arrive chez son nouveau client, ne peut flirter avec lui car il est amoureux et ne s'en rend pas compte et donc va jouer à rapprocher les protagonistes. C'était le tome de trop…

Une agression sexuelle excusée, une Mia parfaitement idiote et caricaturale, un schéma répétitif, des personnages encore moins creusés que les précédents tomes et qui ne nous procurent aucun affecte. Bref déçue. A l'heure actuelle, je ne sais pas si je lierai la suite.


Décevant en tout point.