jeudi 28 mars 2019

Cul-de-sac – Douglas Kennedy



« Certes, Angie n'était pas armée mais elle ne me flanquait pas moins une trouille bleue. Avec elle, le sexe ressemblait à un remake du sac de Rome par les Wisigoths, un raid dévastateur qui vous laissait comateux après trois intenses minutes. Elle ne vous faisait pas l'amour, elle vous passait à tabac. Aucune finesse, aucune... tendresse. Bref, elle se comportait au lit comme la plupart des hommes."



Auteur : Douglas Kennedy
Éditions : Gallimard
Date : 2006
Genre : Policier
291 pages


Je n'avais rien contre l'Australie avant d'écraser un kangourou par une nuit sans lune et de rencontrer Angie sur une plage ensoleillée. Douce, chaude, Angie. Un vrai rêve pour le voyageur fatigué. C'est quand j'ai su que je l'avais épousée que les choses se sont gâtées, vraiment gâtées jusqu'au cauchemar.


Mon Avis

L'écriture de Douglas Kennedy m'a paru au premier abord un peu trop familière puis au fil des pages je me suis habituée. De plus, elle correspond parfaitement au personnage principal, Nicholas Hawthorne, que nous suivons dans ses déboires sur les routes Australiennes désertiques et arides.

Nous sommes lancés dans un sprint incroyable qui nous laisse hors d'haleine jusqu'au dénouement. Nicholas rencontre Angie et son destin va s'en voir chambouler. Et cette femme est, comment dire… complètement FOLLE ! Une vraie attardée perdue dans son minuscule village et qui ne connaît rien au monde en dehors de celui-ci.

C'est jouissif du début à la fin. C'est un voyage de fous sous une chaleur de plomb. C'est bourré de situations impossibles, de dingues sur le chemin, de bagarres et de sexe rodéo avec une Angie défoncée à la connerie. Douglas Kennedy vient de m’ôter l'envie de voyager en Australie ;)
Décapant !

Aucun commentaire:

Publier un commentaire