jeudi 13 avril 2017

La Faucheuse – Neal Shusterman

« Les gens rient, car peu importe l'atrocité de l'événement, l'accidenté, tout comme le coyote, sera de retour un jour ou deux plus tard, en pleine forme et comme s'il ne lui était jamais rien arrivé.
L'immortalité nous a tous transformés en personnage de dessins animés. »


Auteur : Neal Shusterman
Éditions : Robert Laffon
Date : 2017
Genre : SF, dystopie, young adult
504 pages


Les commandements du Faucheur : Tu tueras. Tu tueras sans aucun parti pris, sans sectarisme et sans préméditation. Tu accorderas une année d’immunité à la famille de ceux qui ont accepté ta venue. Tu tueras la famille de ceux qui t’ont résisté. MidAmérique, milieu du 3e millénaire. Dans un monde où la maladie a été éradiquée, on ne peut plus guère mourir qu’en étant tué aléatoirement (« glané ») par un faucheur professionnel. Citra et Rowan sont deux adolescents qui ont été sélectionnés pour devenir apprentis-Faucheurs ; et, bien qu’ils aient cette vocation en horreur, ils vont devoir apprendre l’art de tuer et comprendre en quoi cette mission est bel et bien une nécessité. Mais seul l’un des deux adolescents sera choisi comme apprenti à part entière, et lorsqu’il devient clair que la première tâche du vainqueur sera de glaner la vie du perdant, Citra et Rowan se retrouvent dressés l’un contre l’autre bien malgré eux… 


Mon Avis

C'était LE roman que j'attendais le plus cette année. Le pitch est incroyable et que dire de cette couverture…

Neal Shusterman a eu le don d'expliquer, raconter et définir son monde au fil de ma lecture. C'est un univers complexe et tellement novateur ! Imaginez un monde où l'on ne meurt jamais, si nous sommes blessés on nous« répare», plus de maladie, vivre éternellement… Oui, c'est bien beau tout ça, mais la population continue de croître et les ressources de la Terre ne sont pas éternelles. La guilde des faucheurs est alors créée et aura la tache de glaner la population…

Conflits, complots, technologies nouvelles, romance… Tout est présent pour accrocher le lecteur qui ne pourra reposer ce roman avant sa fin. Les personnages sont géniaux, en particulier Rowan et Citra. Vivre leur apprentissage au sein de ce groupe que personne ne connaît vraiment, était fabuleux. La narration alternée et les pages de journaux intimes amènent un rythme effréné au récit et nous plonge au cœur de toutes les intrigues avec brio.

C'est parfois un peu violent mais également très drôle. Un futur pas si irréaliste que ça et qui fait froid dans le dos. Un vrai page-turner, un coup de génie dans la fourmilière. Neal Shusterman a su m'hypnotiser et me tenir en haleine. Une adaptation cinématographique dans les studios Universal est prévue. Vivement !


Coup de <3

2 commentaires: